• AIM

Second week-end de formation : approche historique du conflit et ateliers artistiques

Dernière mise à jour : 24 mars

"Israël-Palestine pour mieux comprendre "- 7ème édition (IP7)


C’est avec beaucoup d’enthousiasme que le groupe de la 7ème édition du projet « Israël-Palestine : pour mieux comprendre » ainsi que toute l’équipe se sont retrouvés au Domaine de Massembre le 18, 19 et 20 mars pour le second week-end de formation.


C’est après plus d’1h30 de route que nous sommes arrivés dans les Ardennes afin d’y poser nos valises.


La première journée du week-end a été consacrée au cadre historique du conflit ponctuée d’activités de cohésion de groupe. Hassan Ahmaidouch, accompagné de quatre futur.e.s étudiant.e.s, ont entamé cette journée en proposant aux jeunes, répartis en plusieurs groupes, de recréer la ligne du temps du conflit sur base d’un dossier pédagogique.

Ensuite, les formateurs ont demandé aux différents groupes d’expliquer à leurs pairs plusieurs thématiques relatives aux conflits comme les accords de Sykes-Picot, les accords d’Oslo et les relations d’Israël avec ses pays voisins. Enfin, les jeunes ont regardé le film "Palestine, Histoire d'une terre" de Simone Bitton (2008), essentiel pour contextualiser le conflit israélo-palestinien.


Après cette journée intense, nous avons tous pu profiter d’un beau feu de camp pour nous réchauffer et qui dit feu de camp dit marshmallow, musique et jeux.


Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil (pour certain.es 😊), les jeunes ont été rejoindre les ateliers artistiques dans lesquels ils s’étaient inscrits (atelier d’écriture, atelier podcast et atelier vidéo). Cette première rencontre avec leurs formateurs.rices était l’occasion de découvrir d’autres manières d’exprimer leurs émotions liées au projet. Ces ateliers artistiques aboutiront à une création qui retracera leurs parcours et ressenti.


Enfin le week-end s’est achevé par un café-philo organisé par les Ambassadeurs d’expression citoyenne où chacun.e, sur base d’une mise en situation, était confronté à un dilemme et devait faire un choix qui oppose la raison et les sentiments. Exercice qui a permis aux jeunes de livrer les fonds de leurs pensées et de débattre tout en respectant le temps de parole de leurs pairs.


Ce second week-end fut riche en réflexion, en apprentissages et en rires. Rendez-vous en avril pour la suite du projet!

























18 vues0 commentaire